Comment les boutiques et autres magasins indépendants peuvent ils se jouer d’internet et des réseaux sociaux ?

January 25, 2018

Comme il existe parfois des fatalités, il existe aussi des solutions. Il en existe une qui fait son chemin depuis quelques années, et elle porte un anglicisme le « Web-to-store ». Web-to-store traduction littérale « le web à la rencontre du magasin », ce qui signifie une boutique, un magasin qui possède une présence en ligne, sur internet donc et qui propose ainsi une ouverture en continue de son offre. Certain commerce n’existe qu’à travers un site vitrine (e-commerce), d’autre qu’à travers un pas de porte, sans présence en ligne. Il s’agit de faire un mix des deux, et il existe plusieurs approches. Nous allons voir ce qu’apporte cette double présence l’une avec un pas de porte dans une rue, la seconde un pas de porte illimité qui ouvre la porte du monde connecté...

 

I - Le principe d’une « Web & Boutique* » (en anglais « web-to-store ») :

Il s’agit de proposer en ligne l’ensemble ou une partie de son offre boutique par la possibilité de  réservation et/ou d’achat avec récupération en boutique. La « Web & Boutique » est ainsi ouverte 24h/24 et 7j/7 non stop. Savez vous quelle est la proportion des acheteurs en ligne notamment lors de soldes ?

 

Quelques chiffres pour rappel

(source CREDOC  fin 2016)

  • 85% des foyers sont connectés à Internet,

  • 65% des Français de 12 ans et plus ont un smartphone.

  • 60% des Français ont effectué un achat en ligne en 2016 (+5 points)

  • 56% des Français sont membre d’au moins un réseau social (+4 points)

  • 84% des Français de moins de 40 ans utilisent les réseaux sociaux

 

 

Pourquoi un acheteur en ligne irait plus facilement dans votre boutique que sur e-bay ou amazone ?

Quatre raisons majeures

  1. Il vous connaît s’il est de la région, il aura confiance en vous

  2. S’il vous connaît, ou sait que vous être à proximité, préférera allez chez vous car pourra réserver tranquillement de chez lui, puis venir le cas échéant essayer ou/ et retirer sa vente.

  3. Pour un « même » achat, il vous choisira avec une plus forte probabilité, parce que de plus en plus il existe la conscience de l’achat responsable, celui qui fait vivre le travail de proximité.

  4. En cas d’échange, de conseil il pourra le faire  facilement en venant vous voir après avoir consulté votre offre sur internet.

 

Pourquoi une boutique indépendante doit (peut) ouvrir une « web & boutique » ?

Quatre raisons majeures

  1. Vous élargissez votre zone de chalandise dans la mesure où c’est vous qui définissez vos lieux d’expédition (Votre ville, département, région, national, Europe, hors Europe…)

  2. Vous créez une relation avec votre clientèle soit habituelle pour celle qui maintenant a pris ses habitudes sur internet, soit en trouvant de nouvelles clientèles qui apprendront à vous connaître et pour qui, multiple raisons, n’avaient auparavant pas pousser la porte de votre boutique.

  3. Vous créez de nouvelles opportunités de vente en décidant de promotions spéciales, à la carte...

  4. Vous pouvez interagir avec vos clients via vos réseaux facebook, twitter...et restez ainsi en lien.

 

II - Comment pouvez vous mettre en place votre approche Web & boutique ?

 

Il existe plusieurs approches. Cela peut-être fait seul, ou  vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel. A ce propos, Eclere propose une formation sur 16 jours répartis sur plusieurs semaines pour une mise en place adaptée aux besoins des stagiaires (pour en savoir plus voir le catalogue eclere)

 

Les 2 grands axes possibles

 

Avec autonomie permettant une présence progressive pour avancer à son rythme

  • Réseaux sociaux seuls (par exemple une page boutique Facebook, ou un compte Pinterest)

  • 1 blog seul (WordPress ou plate-forme) + réseaux sociaux

  • 1 site internet + réseaux sociaux + blog

Moins d’autonomie mais plus de collaboration

  • 1 plate-forme collaborative de regroupement de commerçants, soit de son quartier, de sa ville ou encore par métier, plate-forme nationale voire internationale. Une plateforme de réunion de commerçants de votre quartier ou chacun aurait son « pas de porte » en ligne. Chacun pourrait y faire les promos ou de manière collective ; Cela demande un gros investissement de départ et une très bonne entente avec l’ensemble des autres commerçants.  Tout dépend de l’environnement dans lequel vous évoluez.

 

Vous pouvez tout à fait démarrer seul et faire des émules par la suite en entrainant dans votre dynamique d’autres magasins de votre rue par exemple.

 

Une petite synthèse ?

La voici !

 

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous. Si vous êtes une boutique indépendante, Eclere est à l’écoute de vos besoins pour une mise en place de votre présence en ligne.

 

 

Aparté

Eclere s’essaye de proposer à chaque anglicisme un nom français qui soit tout aussi parlant que celui qui nous vient de nos amis anglo-saxons. Mais, revenons à notre anglicisme : « Web to store » qui pourrait être traduit par « Web au magasin ». On peut ainsi proposer :

e-magasin, W-boutique, (à l’inverse de l’e-boutique qui est juste une boutique en ligne sans local avec accueil du public) – Boutique Web – Web & Boutique ou Boutique & Web.

Bon, Eclere retient le terme de Web & boutique, un côté chic et français, vous ne trouvez pas ? En sachant que le terme « Web » n’a pas été traduit.  (Hum plus difficile, mais si certains d’entre vous ont des idées, n’hésitez pas à les soumettre)

 

Please reload

Please reload